Bâtiment

Kaneki – Bâtiment Lyrics

Paroles de “Bâtiment” ft. Hornet La Frappe

Intro : Kaneki
RJacks
Keybee on the track
Oh, oh, oh
Oh, oh, oh
Oh, oh, oh
Oh, oh, oh

Couplet 1 : Kaneki
Dans leurs culs ou dans les archives (peu importe), peu importe, j’serais dans les anales (peu importe, j’serais dans les anales)
Si tu payes pas, y a bémol (bémol), bavure policière devient banale (c’est banal)
On m’a dit : “Si tu donnes ton cœur dans l’amour ou l’amitié (faut pas), ça finira très mal (faut pas)”
Du coup, j’me protège de ces zemels (vaut mieux) sinon, la chute sera fatale (sinon la chute sera fatale)
Bang, bang (bang), bang, bang (bang), personne s’en tire (viеns, viens per-cho ta résine)
Tu l’as sеnti mon sceau dans ta tête qui soigne ta tumeur (tumeur)
À deux secondes près, tu s’rais mort (tu s’rais mort)
J’ai emmagasiné trop d’haine, un peu colérique sur les bords (bords)

Pont 1 : Kaneki
Y a plusieurs substances dans l’appart’, j’aperçois les condés, faut qu’je parte, nan, nan
Broliqué, pour la parlote, plus le temps, nan, nan
Everyday, mon bigo sonne, y a le voisin d’en face qui veut d’la kush (kush, kush)
J’vais le visser, c’est la dèche (dèche, dèche)
Il fait tard, putain, il fait tard donc j’vais en deux-deux

Refrain : Kaneki & Hornet La Frappe
Toujours dans l’bâtiment (‘timent), le guetteur m’alerte en criant (criant)
Et c’est dans l’bâtiment que j’ai zoné de lundi à dimanche
Pour du cash, évidemment, j’ai préféré m’orienter dans la finance
Fais tes bails en finesse, si tu te trompes, les jaloux qui dansent
Un schlag bien visser, ça rappelle (un schlag bien visser, ça rappelle)
Rembourse tes dettes, y a pas d’sang de la veine (rembourse tes dettes, y a pas d’sang de la veine)
Celui qui a la frappe est le prince de la ville (prince de, prince de la ville)
J’ai qu’un seul but, c’est faire plus que la veille (qu’un seul but, kho)

Couplet 2 : Hornet La Frappe
J’ai pas mis mon gilet (gilet)
Tu m’touches pas par magie, l’bout-mara a géré (géré, géré)
J’roule en Sport, bien fait d’pas écouter c’Billy (Billy)
J’ressors de l’alim’, flash à la main, solo, je m’abîme (solo, je m’abîme)
Dis-moi c’qui m’arrive (dis-moi c’qui m’arrive)
Claquer dix balles en boîte, c’est pas pour acheter (nan, nan, nan)
J’te ken, j’te te-j’, y aura pas de Versace (olala)
Claquer dix balles en boîte, c’est pas pour acheter (nan, nan, nan)
J’fumais d’la ppe-f’, caché dans mes escaliers

Pont 2 : Hornet La Frappe
C’est pas d’la frappe, c’est d’l’argile, banane du siècle, c’est logique
Villepinte, Fleury, Bois d’Arcy, enfermé, ton cœur s’noircit
Les temps sont durs ces temps-ci, bonheur, dis-moi quand t’arrives
Pendant qu’les p’tits du tier-quar sifflent (boycotté d’puis nos racines)

Refrain : Kaneki & Hornet La Frappe
Toujours dans l’bâtiment (‘timent), le guetteur m’alerte en criant (criant)
Et c’est dans l’bâtiment que j’ai zoné de lundi à dimanche
Pour du cash, évidemment, j’ai préféré m’orienter dans la finance
Fais tes bails en finesse, si tu te trompes, les jaloux qui dansent
Un schlag bien visser, ça rappelle (un schlag bien visser, ça rappelle)
Rembourse tes dettes, y a pas d’sang de la veine (rembourse tes dettes, y a pas d’sang de la veine)
Celui qui a la frappe est le prince de la ville (prince de, prince de la ville)
J’ai qu’un seul but, c’est faire plus que la veille (qu’un seul but, kho)

Kaneki

%d blogueiros gostam disto: