Guizmo x Leto – Hall Black

Guizmo x Leto – Hall Black Lyrics Letra:
Ayah rayah
Leto, Guizmo
Zbiguilizbang
Wesh L-E ..

C’est le côté noir de Paname (noir)
Les ges-sh’, les terrains qui débitent (ges-sh’)
Les racailles en TN, en Lacoste (ouais)
Les litrons de be-her, de te-shi
Les perquis’ à 6 heures pile, commission rogatoire, c’est déjà trop tard
Les T-Max, les rafales en plein jour
Les moteurs, les voleurs, les dealers
Les bécanes, les bavures policières
Les pertes et le bénéfice
Chaque jour que Dieu fait, on prend des risques
T’auras beau crier “au secours”, aucune aide, les vestes se retournent
J’viens de là où c’est méchant (méchant) mais on s’accroche (s’accroche)
Tu peux perdre la vie pour la sacoche (la bonbonne)
Que des têtes cramées sous la capuche (capuche, capuche)
L’impossible devient possible (possible)
On rentabilise dans la came et la musique
J’suis beaucoup moins sensible qu’avant
Et on s’contente plus du minimum
Non ! Non ! Non ! Non !
J’suis beaucoup moins sensible qu’avant
Et on s’contente plus du minimum !
Double Baaaang !

J’rappe ma vie (j’rappe ma vie)
Le hall, le bitume, les sourires, les coups durs, H24 le charbon
J’rappe ma vie (j’rappe ma vie)
Le hall, le bitume, les sourires, les coups durs, H24 le charbon
J’rappe ma vie et wAllah, c’est pas marrant
On a vendu d’la marron pendant qu’les autres, ils mouraient
J’rappe ma vie et wAllah, c’est pas marrant
On a vendu d’la marron pendant qu’les autres, ils mouraient

Ça commence par un coup d’main
Ça finit par un coup d’feu
Les traîtres, les balances et les keufs
C’est ça qui rend soucieux
Et à la cité, que des sous sales
Du hall jusqu’au sous-sol
Dans la rue, on s’fait tout seul
Ils font pas dans le sociale
J’insultais des mères, j’avais 6 ans (oh !)
J’avais déjà un pét’ dans le bocal
Ça sentait bizarre dans le parking
Quand ils allaient fumer dans le local
Cinq frérots dans la même bre-cham
Deux potos sur la même tte-cha, un tireur sur la moto
Pour des sous, faut pas plus que ça
Que des fuckboyzzz’s !
Des idées noires comme de l’afgan
T’es mort si tu vas nous cafter
On t’apprendra quelques pas d’danse
Ça décampe dans la cité, moi, j’suis posé et j’smoke un joint
Ça vient d’Valenton, Barbès, en passant par Porte Saint-Ouen (motherfuck)

J’rappe ma vie (j’rappe ma vie)
Le hall, le bitume, les sourires, les coups durs, H24 le charbon
J’rappe ma vie (j’rappe ma vie)
Le hall, le bitume, les sourires, les coups durs, H24 le charbon
J’rappe ma vie et wAllah, c’est pas marrant
On a vendu d’la marron pendant qu’les autres, ils mouraient
J’rappe ma vie et wAllah, c’est pas marrant
On a vendu d’la marron pendant qu’les autres, ils mouraient

Zone sensible, Y&W
Eh le Guiziyouzou, si si coucooou..

%d blogueiros gostam disto: