Jours Pâles – Eclosion

Jours Pâles – Eclosion Lyrics Letra:
Au chevet de nos tristesses, le temps s’est figé
Avec pour seuls compagnons, des souvenirs
Qui semblent en permanence nous échapper

Et à l’abri du monde, éloignés des turpitudes
Du désastre ambiant, de nos sales habitudes
Attendant d’éclore, à nouveau, et réanimer
Ce défaillant parcours, tordu, vrillé.

Vitale régression, pour le nouveau départ
Aux heures sombres et languides
Raviver la flamme qui semble vaciller
Sous la contrainte d’un immense éteignoir

Iniques destins desquels s’engonce la douleur
Piégés dans l’épaisse brume des ivresses
Asservis, meurtris, figés dans la paresse
Mais saouls de souvenirs, désireux d’espoir
A nouveau. Renaître, revivre.

Au chevet de nos tristesses, le temps s’est figé
Avec pour seules compagnons, des souvenirs
Qui semblent en permanence nous échapper

A l’abri du monde, éloignés des turpitudes
Du désastre ambiant, des sales habitudes
Attendant d’éclore, à nouveau, et réanimer
Ce défaillant parcours, tordu, vrillé.

Texte par Spellbound

%d blogueiros gostam disto: