JSX – POMPEII

POMPEII Lyrics

Paroles de “POMPEII” feat. Booba

Intro : JSX
Ah, DUC, DUC
Ah, ah, ah, ah

Couplet 1 : JSX
J’ai d’jà assisté à la scène (j’ai rien vu, rien entendu)
J’les laisserai tous morts dans la Seine (j’ai rien vu, rien entendu)
J’écris la nuit, ça d’vient de l’or (devient de l’or)
Cœur de rate-pi, j’me suis fait seul dehors (seul dehors, ouh, ouh)
Et puisque la vie est une chienne (est une chienne)
Et que le monde court à sa perte (perte)
J’me lève sous weed, je fais le mort (mort, mort)
Je canalise, laisse-les m’jeter des sorts (sorts, sorts, sorts)

Refrain : Booba
Le soleil, la promenade, les maudits, les bénis (les maudits, les bénis)
J’suis couvert de ciment, Pompéi mon pays (Pompéi mon pays)
Faut juste l’accepter, tu sais (tu le sais), un jour tout va s’arrêter de tourner (s’arrêter de tourner)
C’que j’retiens de Charlemagne (de Charlemagne), du Débarquement (du Débarquement)
C’est avertissement, travail (avertissement, travail) et comportement (et comportement)
J’ai envie de mêler des grands-mères (des grands-mères), leur faire du n’importe comment (du n’importe comment)
Mes sentiments dans le désordre (dans le désordre), pour elle, j’n’ai pas le temps (pas le temps)

Couplet 2 : JSX
Les ténèbres ont pris le rrain-te, chez nous, le Diable fait des rodéos
Incognito, vitres teintées, j’esquive les balles et la Mondéo
En bordel, tout l’temps, je dois bombarder
Calibré au volant d’mon navire (piou, piou, piou, piou)
Les salopes ne font que plainter, alors qu’ça like toutes nos vidéos
On baise ta mère depuis l’indé’, avis d’tempête à la météo, eh
Ils veulent ma vie, ils ont pas tort, j’allume mon spliff
Calibré au volant d’mon navire
Refrain : Booba
Le soleil, la promenade, les maudits, les bénis (les maudits, les bénis)
J’suis couvert de ciment, Pompéi mon pays (Pompéi mon pays)
Faut juste l’accepter (c’est tout), tu sais (tu sais), un jour tout va s’arrêter de tourner (un jour tout va s’arrêter de tourner)
C’que j’retiens de Charlemagne (de Charlemagne), du Débarquement (du Débarquement)
C’est avertissement, travail (avertissement, travail) et comportement (et comportement)
J’ai envie de mêler des grands-mères, leur faire du n’importe comment (du n’importe comment)
Mes sentiments dans le désordre, pour elle, j’n’ai pas le temps

Pont : JSX
J’finis par même dire que c’est la vie
Capuché, j’ai fait l’tour du monde de ma ville (de ma, de ma, de ma)
Nouvelle paire, je pars en guerre, c’est nous l’av’nir (poc, poc, poc)
Calibré au volant d’mon navire (poc, poc, poc, bye)

Outro : JSX & Booba
C’est la, c’est la vie
J’ai fait l’time, j’l’ai fait
Bye, bye, bye
Faut juste te donner, tu le sais
Un jour, tout va s’arrêter de tourner
Comme au, comme au, volant, volant d’mon navire
C’est la, c’est la vie

JSX

%d blogueiros gostam disto: